Marathon de Berlin                                    Le site de la course

 

La première édition du marathon de Berlin s’est déroulée en 1974 et a réuni 286 participants. Aujourd’hui cette épreuve fait partie du « World Marathon Majors » qui regroupe les six principaux marathons mondiaux (New York, Chicago, Boston, Berlin, Tokyo et Londres). En raison de son parcours plat et très abrité du vent, Berlin est un marathon particulièrement propice aux grandes performances. En 2018, c’est sur son tracé que Kényan Eliud Kipchoge a pulvérisé le record du Monde en 2h01’39’’.

 

Les médailles des premiers marathons berlinois, correspondant aux années 1974-2000, ont toutes la même conception et la même facture. Sur leurs avers figurent en effigie les visages d’anciens vainqueurs ou d’illustres champions olympiques. Tandis qu’on peut voir sur leur revers la fameuse porte de Brandebourg ou quelques fois l’ours, symbole de la capitale allemande. Il faut le dire, ces médailles frappées sur du métal de mauvaise qualité ne sont pas toutes des chefs d’œuvre. Les marathoniens représentés ont souvent une drôle de mine, le visage de guingois, les yeux asymétriques. Ce qui leur donne parfois un vague style art contemporain, façon « Picasso ».

En revanche, les médailles correspondant aux années 2000 et suivantes sont généralement réussies, bien plus séduisantes. Frappées dans une résine d’une élégante couleur gris-bleu, elles ont toujours pour effigie des marathoniens et marathoniennes mais ce sont les vainqueurs (hommes ou femmes) des éditions précédentes de Berlin. Parmi ces médailles récentes, celles qui me paraissent les plus jolies et qui sortent du lot sont celles des éditions 2010, 2011, 2012.

2019
2019 revers
2010
2011
2012
2012 revers
1979
1979 revers
1981
1983
1985
1986
1987
1989
1989 revers
1994
1994 revers
1995
2001
2004
2006
2008
2008 revers
En voir plus